mardi 27 avril 2010

Le fabuleux destin de Simon Lavo, chirurgien major de Lapérouse (Suite)

Monsieur Denizet a eu la gentillesse de nous apporter les compléments d'informations suivants:

  1. Je vous remercie de l'intérêt que vous avez porté à mon article sur le chirurgien Lavo, qui est l'un des possibles rescapés du naufrage. Toutefois, depuis que l'article a été publié, l'hypothèse selon laquelle il aurait abordé les îles Vitu a pris un peu l'eau. En effet, le livre sur lequel s'appuie cette hypothèse,écrit par Jacobs, ne parait pas être tout à fait fiable. Mais déjà, d'autres pistes apparaissent toujours  a propos de Lavo, grace notamment à l'infatigable Jean Guillou, ancien membre - il a aujourd'hui 93 ans - de l'association Salomon.
  2. Si vous êtes intéressé par Lavo, je ne puis que vous recommander le livre " les navigateurs d'Eure et Loir" publié par la Société archéologique d'Eure et Loir ( 1 rue Jehan Pocquet Chartres ; tel 02 37 36 91 93 ap-midi ; prix 35 Euros) dans lequel j'ai écrit un article de 70 pages sur Lavo. Un autre article évoque l'horloger de l'expédition, Guéry, natif ;lui aussi de l' Eure et Loir. La majorité du livre est consacré au naufrage de la Méduse. ( récit de rescapé natif de l' Eure et Loir)
  3. J'ai déjà reçu un mail d'un lecteur de votre blog qui me signale que les notes de l'article mises entre crochet [1] ( les références en l'occurence) n'apparaissent pas. CORRIGE merci !

Aucun commentaire: